Aménagement espace de travail

À quoi ressemblera le bureau du futur ?

Les temps changent, tout comme la technologie et les besoins des entreprises. Toutes ces évolutions influent sur notre manière de percevoir le travail et donc de travailler. Pour combler ces nouveaux besoins du monde du travail, les professionnels de l’aménagement de bureau se trouvent à l’avant-garde. Ils ne cessent de proposer des nouvelles solutions aux entreprises du futur.

Bureau connecté 
Vidéo conférence 
Bureau ergonomique

Il est complexe d’imaginer le bureau du futur à très longue échéance. Les nouvelles technologies évoluent rapidement et peuvent complètement changer la donne. Malgré cela, il est tout de même possible d’analyser la direction qui sera prise dans les prochaines années !

La fin des bureaux d’entreprise ?

Le cloud et le digital permettent de connecter des personnes, des projets et des instruments de travail mais la disparition des bureaux n’est pas pour demain. S’il est probable que la pratique du homeworking et du coworking s’élargisse, le besoin de contact et de collaboration n’amènera pas de rupture franche avec le bureau de demain !

L’open-space est mort, vive l’open-space

Autre constat, les open-spaces traditionnels vont évoluer. Ces grands espaces uniquement parsemés de bureaux et parfois séparés par des écrans acoustiques ont fait leur temps. Pour rappel, ils existent chez nous depuis les années 80. Ils n’ont donc plus grand-chose de moderne s’ils sont pensés de la même manière qu’il y a 30 ans.

Open-space 
Bureau du futur 
Tendance open space

En revanche, les espaces collaboratifs ouverts sont importants et persisteront dans les entreprises du futur. La flexibilité qu’impliquent les nouvelles méthodes de travail ne peut plus se satisfaire de ces simples espaces, additionnés de salles de réunion. Les bureaux de demain auront besoin de zones multiples et flexibles.

Par exemple, des zones confort « travail », plus proches de la bibliothèque et du salon, mais qui favorisent les contacts et la réflexion non formelle, là ou certaines des idées les plus brillantes apparaissent parfois. De la même manière, le bureau traditionnel qui n’est pas voué à disparaître, ne sera plus associé à quelqu’un de précis. Avec l’apparition et la démocratisation des caissons acoustiques, ces zones personnelles pourront même prendre place dans de grandes pièces en s’insérant directement dans l’espace collaboratif. En réalité, l’ère des espaces mixtes et flexibles qui s’adaptent facilement aux besoins de chaque projet et de chaque circonstance s’approche de plus en plus.

Des bureaux réellement destinés au bien-être

Aujourd’hui, il est communément admis que le bien-être au travail favorise la productivité et la rétention de talents. Par ailleurs, les nouvelles générations qui sont en phase de devenir majoritaires dans le monde du travail sont à la recherche de sociétés qui proposent certes des possibilités d’évolution, mais où il est aussi possible de s’épanouir.

Or, l’espace de travail est l’un des premiers facteurs qui influence le bien-être au bureau. Il est donc normal que l’aménagement de bureau des entreprises du futur va encore plus s’orienté vers cette réalité. Ainsi, les bureaux du futur ne se contenteront plus d’une salle de repos et de son billard/babyfoot, mais chaque pièce va littéralement être adaptée pour fournir un confort de travail maximal. En réalité, les bureaux vont être pensés comme une seconde maison étant donné que c’est un des endroits où nous passons le plus de temps.

Des bureaux connectés

Le mobilier évolue lui aussi pour s’adapter au changement des méthodes de travail. Soft seating, postes de travail réglables en hauteur pour une position assise ou debout, mobilier entièrement déplaçable pour transformer la pièce en fonction des besoins, ne sont que quelques points de changement qui se démocratisent déjà. Le bureau de demain sera quant à lui entièrement connecté, que ce soit pour la gestion de la domotique interne (lumière, température, ajustement automatique des positions des bureaux, etc.), la gestion des réservations de salles qui se multiplient, voire même la gestion des écrans intégrés aux différents lieux et projecteurs !